Crédit 15 000 euros sur 3 ans

15 000 € est un budget que bon nombre de ménages n’est pas en mesure d’économiser pour financer leur projet ou leur besoin indispensable de fonds. Dans ce cas, en passer par un crédit s’avérera indispensable. Voici ce qu’il faut savoir sur le crédit de 15 000 € sur 3 ans.

Simulation pour un crédit de 15 000 € sur 3 ans

Voici différentes simulations pour un emprunt de 15 000 € sur 3 ans, selon la nature du crédit souscrit :

Nature de l’emprunt

Mensualité

Taux d’intérêts

Montant des intérêts

Coût total

véhicule / travaux

435 €

2.89 %

678 €

15 678 €

trésorerie

566

21.1 %

872 €

20 372 €

Le crédit à la consommation pour un besoin de 15 000 € sur 3 ans

Emprunter 15 000 € sur 3 ans revient à contracter un crédit à la consommation. Pour rappel, un tel emprunt concerne les montants compris entre 200 et 75 000 €.

Il faut aussi savoir que sous l’appellation crédit à la consommation, se cachent en réalité différentes variantes de ce dernier.

Ainsi, selon votre projet, un type de crédit sera peut-être plus avantageux qu’un autre.

Voici ce qui s’offrira à vous :

Nature du crédit à la consommation

Caractéristiques

prêt affecté

Il s’agit d’un crédit qui permet de couvrir un projet identifié pour lequel un justificatif sera demandé afin de débloquer les fonds sans quoi, le prêt ne pourra pas être octroyé. Le montant du prêt sera donc le montant de votre achat. Ce type d’emprunt permet de bénéficier de taux plus avantageux.

crédit non affecté

A l’inverse du modèle précédent, cet emprunt ne nécessite aucune preuve d’achat et la somme demandée peut donc servir à couvrir toute dépense.

En règle générale, le taux est sensiblement plus élevé.

revolving

Le crédit renouvelable est une réserve d’argent reconstituable au fil des remboursements et permettant de couvrir tout type de dépense, pouvant être utilisé en une fois ou non, de manière totale ou partielle. Avec un taux variable, pouvant être revu à la baisse comme à la hausse, ce sont des emprunts risqués avec des taux d’intérêts généralement élevés.

LOA

La Location avec Option d’Achat permet, moyennant un loyer mensuel, de louer un bien (véhicule, ordinateur, téléphone…). En fin de contrat, il est possible de le restituer ou bien de l’acquérir en versant le montant de sa valeur résiduelle. 

Quelques critères à prendre en considération

Il est important de savoir qu’avant de souscrire un crédit, il faut monter un dossier. C’est une étape indispensable et lors de laquelle sera pris en compte un certain nombre de paramètres.

On compte ainsi parmi les plus importants :

  • le taux d’endettement qu’il est aussi possible de trouver sous le terme “capacité d’emprunt” : il s’agit en réalité du montant maximum qu’un établissement prêteur sera en mesure de vous accorder afin que vous soyez capable d’assumer cet emprunt sans difficulté.

Il faut savoir que, la nature de l’emprunt, la situation personnelle ou encore la situation financière du ou des emprunteurs font partie intégrante du calcul de votre capacité d’emprunt.

Le calcul est le suivant :

  • revenus – charges fixes = capacité d’emprunt

C’est ce critère qui définira l’accès ou non à un crédit.

Pour ce faire, il est indispensable que votre taux d’endettement ne dépasse pas 33 %. Cela signifie qu’en dessous de ce taux, vous n’êtes pas considéré comme “en situation d’endettement” tandis qu’à l’inverse, c’est-à-dire au-dessus de ce seuil de 33 %, votre situation peut être analysée comme risquée et, dans la majorité des cas, aucune suite favorable ne sera donnée à votre demande.

Seulement ⅓ de vos revenus doivent être consacrés aux charges fixes dont les crédits, quelle que soit leur nature (consommation ou immobilier) entre en compte.

Les ⅔ des revenus restant correspondent au reste à vivre, c’est-à-dire ce qui est indispensable pour couvrir les dépenses de la vie quotidienne qui sont vitales.

En termes de reste à vivre, ce composant sera différent selon la constitution du foyer. Voici les divers cas de figure qu’il est possible d’observer :

  • une personne seule : le reste à vivre doit être compris entre 600 et 1 000 € ;
  • un couple sans enfant : le reste à vivre oscille entre 750 et 1 000 € ;
  • pour chaque enfant, il faudra ajouter entre 150 et 400 € de reste à vivre en sus de ceux évoqués dans les situations précédentes selon la composition du ménage.

Que financer avec un crédit conso de 15 000 € ?

Un crédit à la consommation de 15 000 € peut servir au financement de tout type de besoins.

Ainsi, il est possible de contracter un tel emprunt pour :

  • réaliser des travaux ;
  • acheter un véhicule neuf ou bien d’occasion, que ce soit une voiture ou encore une moto ;
  • partir en voyage ;
  • payer des frais de scolarité ;
  • s’équiper en ameublement et électroménager ;
  • couvrir les frais d’un mariage, d’un baptême…

Quel organisme prêteur choisir ?

Pour contracter un tel emprunt, il existe de nombreux organismes présents sur le marché pouvant répondre à votre besoin.

Dans un premier temps, il vous est possible de vous renseigner auprès de votre banque car elle connaît votre situation personnelle et sera tout à fait apte à juger de vos capacités de remboursement.

Il se peut que cette dernière ne vous accorde pas votre crédit et ce, pour diverses raisons. Dans ce cas, vous devrez trouver une autre structure pour vous accompagner et financer votre projet.

Dans tous les cas, même si votre banque habituelle est prête à vous octroyer la somme demandée, il est préférable de réaliser d’autres demandes auprès de divers établissements financiers afin de comparer les offres.

Ainsi, il vous sera possible de trouver l’offre la plus avantageuse, c’est-à-dire celle ayant le plus faible taux dans un premier temps mais aussi celle dont les frais annexes sont les moins élevés, notamment les frais de dossier.

Il est donc recommandé de faire jouer la concurrence en demandant une offre auprès d’une banque concurrente classique (BNP Paribas, CIC, Crédit Agricole, La Banque Postale…) ou bien auprès d’organismes spécialisés dans les crédits à la consommation (Cetelem, Sofinco, Franfinance…) ou encore via des plateformes spécialisées dans la mise en relation entre particuliers afin de supprimer l’intermédiaire bancaire.

Laisser un commentaire