Prêt travaux sur 120 mois: ce que vous devez savoir!

La réalisation de certains postes de travaux peut s’avérer plus gourmande en termes de finance que ce qui était initialement prévu. Pour ce faire, nombreux sont les ménages qui doivent contracter un emprunt. Cet article apporte toutes les informations à connaître sur le prêt travaux sur 120 mois.

Simulation pour un prêt travaux sur 120 mois

Pour tout emprunt, et le prêt travaux n’y échappe pas, il est important de réaliser en amont, une simulation afin de connaître les différents paramètres de ce dernier.

Cela permet alors d’avoir un aperçu, selon le montant demandé et la période de remboursement, du taux d’intérêt et des mensualités qu’il vous faudra rembourser.

Il faut savoir que les établissements bancaires calculeront votre capacité de remboursement qui correspond en règle générale à ⅓ des revenus mensuels du foyer. Tous les crédits en cours seront pris en considération pour ce calcul, de même que vos charges et vos revenus. Lors, pour votre prêt travaux contracté sur 120 mois, votre taux d’endettement ne pourra pas dépasser 33 %.

Voici un exemple de simulation réalisée directement sur notre outil pour un prêt travaux sur 120 mois :

Montant emprunté

Mensualité

Taux d’intérêt

Montant des intérêts

Coût total du crédit

5 000 €

56 €

5.5 %

1 691 €

6 691 €

25 000 €

279 €

5.5 %

8 458 €

33 458 €

50 000 €

558 €

5.5 %

16 916 €

66 916 €

75 000 €

836 €

5.5 %

25 374 €

100 374 €

Le prêt travaux : définition

De nombreux foyers font l’acquisition de biens immobiliers nécessitant la réalisation de simples travaux d’aménagement qui peuvent, selon le type de travaux (simple peinture, pose de sol…) mais aussi selon les montants de ces derniers, être réalisés au fil du temps en y consacrant une partie du budget mensuel ou bien en piochant dans les économies. A contrario, il est aussi possible que ces travaux soient urgents, de trop grande ampleur ou bien que les économies soient trop faibles ou inexistantes pour les couvrir.

Lors, il faudra contracter un prêt travaux afin de pouvoir financer l’achat des fournitures si vous souhaitez réaliser vos travaux vous-même ou bien pour rémunérer les sociétés qui interviendront sur votre projet.

Il faut savoir qu’un prêt travaux est en réalité un emprunt de type crédit à la consommation. De ce fait, le montant octroyé se devra d’être obligatoirement compris entre 200 et 75 000 €. Pour ce qui est de la durée de remboursement, cette dernière doit être supérieure à 3 mois et est au maximum de 15 ans, voire 20 ans selon le montant emprunté.

Pour quel emprunt opter ?

Pour un prêt travaux, quelle que soit la durée de remboursement choisie, sur 120 mois ou autre, il vous faudra faire un choix selon les différentes sortes de crédits qui existent et pouvant couvrir ce type de dépenses.

Voici donc chacun de ces crédits et les caractéristiques qui leurs sont propres :

Nature du prêt travaux

Caractéristiques

Montant de l’emprunt

Pourquoi opter pour cet emprunt ?

le prêt personnel affecté

Le montant emprunté est exclusivement dédié aux travaux en question. Ainsi, les fonds ne seront débloqués que sur présentation de justificatifs.

Ce type d’emprunt permet, dans le cas où les travaux ne peuvent se dérouler, peu importe la raison, d’annuler le prêt.

200 à 75 000 €

– taux d’intérêts les plus faibles

– le remboursement des mensualités ne débute que lorsque les travaux ont démarré

le prêt personnel non affecté

Le montant débloqué permet de couvrir toute sorte de dépenses, et ce, que ce soit pour des travaux ou non. Aucune preuve d’achat (devis ou facture) n’est demandée.

De plus, que les travaux aient lieu ou non, le remboursement de l’emprunt débutera dès lors qu’il sera contracté. Les intérêts sont sensiblement plus élevés que dans le modèle précédent.

200 à 75 000 €

– gestion des dépenses (achat de fournitures et autres)

– pas de preuve d’achat

le revolving = crédit renouvelable

C’est une réserve d’argent qui est disponible sur votre compte selon vos besoins. Elle peut donc aussi bien être utilisée pour des travaux que pour tout autre projet. La réserve se reconstitue au fur et à mesure des remboursements que vous effectuez.

Les taux d’intérêts d’un tel emprunt sont parmi les plus élevés.

variable selon les établissements prêteurs

– pas de justificatif à fournir

– fonds accessibles en permanence

– souvent assorti d’une carte pour régler en magasin

le crédit immobilier

Certains travaux peuvent chiffrer très haut. Ce peut être le cas lorsqu’il faut refaire une toiture par exemple. Dans le cas où le montant des travaux est supérieur à 75 000 €, il faudra souscrire un crédit immobilier.

au-delà de 75 000 €

– travaux de très grande ampleur

– taux d’intérêts intéressants

[bannere_claire]Optez pour le prêt travaux qui correspond à votre projet et vos besoins ! :)[/banniere_claire]

Quels travaux sont pris en charge ?

Le prêt travaux, et tout particulièrement le crédit personnel affecté qui nécessite de fournir des preuves d’achat, couvre un certain nombre de postes de travaux. Ainsi, il est possible de compter parmi eux :

  • les travaux de décoration (réfection des murs, des sols…) ;
  • les travaux d’aménagement ;
  • les travaux de rénovation ;
  • les travaux pour agrandir le logement existant ;
  • l’achat d’équipement (ameublement, cuisine aménagée, électroménager, chauffage…).

Solutions complémentaires : les prêts travaux spécifiques

Il faut savoir que, selon la nature des travaux que souhaitez réaliser, il est possible de se voir accorder un certain nombre de prêts travaux dits “aidés”.

Bien souvent, pour avoir accès à ces emprunts, il faut que les travaux soient des travaux d’économie d’énergie. De plus, ils sont soumis à des conditions de ressources.

Il peut alors être intéressant de vous renseigner de votre éligibilité pour :

  • le prêt à taux 0 ;
  • les aides de l’ANAH ;
  • le prêt d’accession sociale ;
  • le prêt Pass-travaux ;
  • le prêt à l’amélioration de l’habitat.

Laisser un commentaire