La demande de crédit rapide

Une demande de crédit rapide, c’est ce que chacun veut généralement.

Cependant, cette notion de rapidité peut prendre des significations variables.

Voici quelques exemples de crédits rapides.

5 (100%) 1 vote
Pas de commentaire

Qu’est-ce qu’un crédit rapide ?

C’est évidemment toute la question qui se pose ici puisque, si pour certains un crédit rapide est un crédit dont il est possible de disposer des fonds aussitôt, pour d’autres, ce sera un crédit dont la réponse sera apportée rapidement.

Entre la personne qui veut s’acheter un ordinateur ou un réfrigérateur, par exemple, et celle qui veut s’acheter son nouvel appartement, la notion de rapidité est quelque peu différente.

La législation sur les crédits

C’est pourquoi l’une des meilleures réponses est encore celle de la législation. Voici quelques-uns des articles de loi qui régissent les crédits et, notamment, le crédit à la consommation :

  • Article L312-19 – Modifié par Loi n°2017-203 du 21 février 2017 – art. 9

L’emprunteur peut se rétracter au bout de 14 jours calendaires (L. 312-28.)

  • Article L312-25 – Créé par Ordonnance n°2016-301 du 14 mars 2016.

Impose un délai de 7 jours avant le versement des fonds (une fois le contrat accepté).

  • Article R312-20 – Créé par Décret n°2016-884 du 29 juin 2016

Si l’acheteur veut disposer immédiatement d’une prestation ou d’un bien, il doit apposer une demande écrite qui stipule:
« Je demande à être livré (e) immédiatement (ou à bénéficier immédiatement de la prestation de services).

Le délai légal de rétractation de mon contrat de crédit arrive dès lors à échéance à la date de la livraison (ou de l’exécution de la prestation), sans pouvoir être inférieur à trois jours ni supérieur à quatorze jours suivant sa signature.

Je suis tenu (e) par mon contrat de vente principal dès le quatrième jour suivant sa signature. »

Quels sont les crédits les plus rapides ?

Il reste donc à définir les possibilités de crédits rapides en fonction du type de crédit que vous pouvez contracter :

Crédit consommation de moins de 200 €

Pour une faible somme, le législateur a prévu une exception qui permet de s’exempter du délai de rétractation.

Alors, la seule chose qui pourrait retarder le déblocage des fonds sera l’obtention des pièces justificatives et le traitement du dossier.

Pour ce faire, il est donc important de préparer toutes les pièces justificatives à l’avance, pour ne pas prendre de retard.

Puis choisir l’organisme proposant les délais les plus brefs, certains proposent de vous débloquer ces fonds en 24 heures.

Cashper, par exemple, propose ce mini-crédit sans intérêt, mais avec un remboursement rapide, le temps de mettre en place un autre crédit.

Crédit consommation de plus de 200 €

A partir de 200 €, vous ne pourrez pas, en France, passer outre ce délai de rétractation.

Le déblocage des fonds ne pourra pas s’effectuer avant le 8ème jour qui suit l’acceptation du dossier.

Cependant, en cas de rétractation dans le délai restant, l’emprunteur devra alors rembourser le capital intégral ainsi que les intérêts sur cette période.

Crédit renouvelable

Le crédit renouvelable laisse place à de multiples schémas :

  • associé avec une carte magasin, il n’est pas rare d’aller acheter un appareil ménager ou un appareil high tech et de repartir avec, en bénéficiant d’un remboursement en 3 fois sans frais, par exemple.
    Il faut évidemment avoir tous les justificatifs sur soi et le magasin se fait fort d’avoir une réponse de principe de son financeur.
    En cas de refus ultérieur, vous devriez rendre le produit puisque la vente serait annulée.
  • déjà titulaire d’une carte de crédit renouvelable, vous pouvez alors l’utiliser à l’envi, dans la limite des fonds disponibles restants.
  • si vous ne disposez pas encore de crédit renouvelable, la mise en place d’un tel crédit devra respecter les délais légaux susmentionnés.

Le crédit renouvelable est proposé à des taux d’au moins 5 à 6 % chez les organismes de financement habituels comme Finaref ou Banque Casino et plus près de 10 % chez les banques physiques. Taux qui restent, en plus, révisables.

Il est, par contre, tout à fait possible d’en posséder un en réserve, pour ne l’utiliser qu’en cas d’absolue nécessité.

Le montant maximal du crédit renouvelable est de 75.000 €, et les remboursements vont de 36 mois pour un crédit de moins de 3.000 € à 60 mois pour un crédit supérieur à cette somme.

Prêt personnel

Le prêt personnel est la solution pour un crédit rapide.

En faisant appel à une relation, famille ou ami, vous pourrez négocier le taux de l’emprunt, le plus souvent nul, et la durée de remboursement.

Il est sage, cependant, d’établir une reconnaissance de dette.

Il est également impératif, au-delà d’un emprunt ou d’emprunts cumulés dans l’année à partir de 760 € de joindre une déclaration à sa déclaration d’impôts.

Crédit immobilier

Le crédit immobilier est certainement l’emprunt où la condition d’urgence est la moins forte.

Compte tenu du délai légal entre le compromis et la vente, sans compter le temps nécessaire à un notaire pour établir les actes, le besoin n’est pas immédiat.

Dans ce cas, le plus urgent est, généralement, le délai d’acceptation du crédit afin de pouvoir valider la vente.

Pour plus de précision, le délai de rétractation à la suite de la signature du compromis pour l’acheteur est de 10 jours.

Par contre, ce délai est indirectement prolongé du fait que le compromis est signé sous réserve de l’acceptation du crédit par la banque, lorsque l’acheteur ne dispose pas personnellement des fonds.

Le délai entre le compromis et l’acte de vente est d’un minimum de 3 mois.

Comment faire pour accélérer l’obtention d’un crédit ?

Selon tous ces cas, il est donc bien évident que cette notion de rapidité est assez subjective selon que vous avez un besoin urgent de trésorerie, selon que vous souhaitez acheter un bien ou régler un service dans l’urgence, suite à une panne, par exemple, ou que vous vouliez faire une dépense plus conséquente qui, de toute façon, sera aussi fonction d’un délai d’intervention.

Quoi qu’il en soit, la préparation des pièces justificatives avant de contacter l’organisme de crédit ou la banque sera toujours autant de temps de gagné pour l’acceptation du crédit.

Laisser un commentaire