Le regroupement de crédit

Le regroupement de crédit est important pour limiter le taux d’endettement.

Toutefois, il peut aussi représenter un coût.

Apprenez à bien maîtriser toutes ces notions pour assurer un réel intérêt à votre regroupement de crédit !

Rate this post
Pas de commentaire

Qu’est-ce que le regroupement de crédits ?

A partir d’au moins 2 crédits, il est possible de les regrouper.

L’opération a pour but:

  • de diminuer vos mensualités.
  • de renégocier le taux d’intérêt

Pour réaliser cette opération, on fait appel à un organisme de crédit (le même ou un nouveau) qui remboursera les crédits en cours, par anticipation, et qui proposera un nouveau plan de remboursement pour le crédit unique.

Simulation :

Nombre de crédits
Crédit conso
Crédit immo
%
Ans Mois Mensualités

Le regroupement de crédit: si avantageux?

Dans la majorité des cas, le regroupement de crédits sera surtout une solution vous permettant de réduire vos mensualités de remboursement.

Cette solution aura plusieurs impacts:

  • mieux adapter ses mensualités à ses possibilités financières;
  • vous permettre de vous sortir d’une situation de surendettement ;
  • anticiper un futur changement de revenus, par exemple pour un départ en retraite ;
  • ou vous simplifier la tâche avec un seul remboursement centralisé.
  • vous ouvrir la possibilité d’un autre crédit pour un nouveau bien, que votre situation actuelle de remboursement ne permet pas ;

Néanmoins, le rachat de crédits a également son lot de contraintes:

  • Il passe le plus souvent par un allongement du délai de remboursement et, au final, par une augmentation du coût total du crédit.
  • Il entraîne des frais complémentaires: frais de dossier, frais de courtage, assurance (elle peut être bien plus élevée si vous avez contracté le prêt il y a longtemps … l’assurance à 50 ans n’est pas la même qu’à 30 ans)
  • Vous pourrez vous acquitter de pénalités de remboursement anticipé (~3% du capital restant du)

Il est coutume de dire que votre remboursement de crédits sera intéressant financièrement si le nouveau crédit est de 1 % inférieur au précédent.

Quels prêts peuvent-être regroupés?

Le regroupement de crédit concerne tous les prêts.

En particulier: le crédit conso, le crédit immobilier, le crédit révolving, le crédit auto ou encore le prêt travaux.

Néanmoins, les crédits spécifiques, comme le prêt à taux zéro, ou les prêt 1% logement ne sont pas éligibles au rachat de crédit.

La législation en termes de regroupement de crédits

Pour savoir vers quelle législation vous diriger, il faut savoir à quel regroupement de crédit vous faites appel.

  • La réglementation sur les crédits à la consommation : concerne un regroupement de crédits à la consommation, ou comprenant aussi un crédit immobilier dont la part est inférieure à 60 % de l’ensemble des crédits regroupés.
  • La réglementation sur les prêts immobiliers : concerne un  regroupement de crédits dont au moins 60 % d’un montant de crédit immobilier (associé à un autre crédit), ou pour tout type de crédit garanti par une hypothèque.

Le pourcentage tient compte de l’ensemble du crédit immobilier, compris frais, intérêts, commissions, pénalités, etc.

Le calcul du taux d’endettement

La plupart du temps, on recoure au regroupement de crédit, pour diminuer sont taux d’endettement.

Pour une gestion « saine », le taux d’endettement ne pas dépasser 33 % de la part de vos revenus, que ce soit le vôtre, si vous vivez seul, ou celui de votre foyer.

La différence entre la renégociation et le regroupement de crédits

Il est cependant important de ne pas confondre la renégociation d’un crédit avec le regroupement de crédits.

  • Le regroupement de crédits a donc pour but de limiter les mensualités, comme déjà signalé.
    Il se détermine généralement par un allègement de la mensualité et un allongement de la durée du prêt.
  • La renégociation d’un crédit a pour but de bénéficier de nouveaux taux d’emprunt plus avantageux.
    Il se conclut généralement par un maintien de la mensualité, mais une durée de prêt raccourcie.

Comment réaliser ce regroupement ?

Afin de réaliser un regroupement de crédits, il faut en passer par une étude de la faisabilité du projet.
En effet, il faut que le rachat du crédit soit intéressant et puisse être finançable.

L’opération consiste donc à déposer une demande, une étude de dossier et une étude de financement avant le remboursement des crédits.
Pour ce faire, les pièces à fournir sont à peu près les mêmes que pour une demande de crédit, à savoir les justificatifs divers d’état civil et de lieu de résidence ainsi que ceux de revenus.

Mais viennent aussi s’y ajouter les justificatifs des différentes charges de crédits (relevés de compte, tableaux d’amortissement des prêts, RIB).

Comment choisir un rachat de crédits ?

La loi du 1er janvier 2013 impose au nouveau prêteur de réaliser une simulation qui permet, à l’emprunteur, de pouvoir valider les nouvelles conditions qui lui seront appliquées, selon les conditions réelles qui comprendront donc le rachat des crédits et leur regroupement ultérieur au sein d’un nouvel emprunt.

Entrent ainsi en ligne de compte le recensement précis des dettes incluses, les indemnités de remboursement ou les frais de mainlevée d’hypothèque, par exemple.

Alors, l’emprunteur peut juger du coût réel de ce regroupement, avec un taux d’emprunt, une durée de remboursement et un coût total de remboursement.

Il se verra remettre toutes les modalités pour la mise en œuvre de cette réalisation, ainsi que les conséquences sur les garanties ou les assurances.

Dans le cadre de règlement du crédit à la consommation, il disposera d’une fiche d’information précontractuelle et, pour un crédit immobilier, une fiche d’information standardisée européenne.

Les taux de regroupement de crédit

Type de rachat de crédit

Taux

Rachat de crédit immobilier

à partir de 1,5 %

Rachat de crédit consommation

à partir de 2,5 %

L’exemple d’un regroupement de crédit

Vous souhaitez regrouper :

  • 20 mensualités de crédit auto à 6 % en mensualités de 180 €, soit 3.600 €
  • 25 mensualités de crédit renouvelable à 15 % en mensualités de 60 €, soit 1.500 €
  • 80 mensualités de crédit immobilier à 2,5 % en mensualités de 500 €, soit 40.000 €

Vous réaliserez un nouveau crédit de 50.000 €, par exemple, prenant en compte d’éventuels frais.

Sur une durée de 10 ans, avec un taux d’intérêt de 2 % et un taux d’assurance de 0,36 %, vos mensualités redescendront à 475,07 €. Votre coût total de crédit sera alors de 7.008,07 €.

Laisser un commentaire