Le rachat de crédit

Le rachat de crédit vous permet de faire face à vos remboursements sans vous endetter.

Voici tous les cas de ces rachats et les taux auxquels vous pourriez être confronté.

5 (100%) 1 vote
Pas de commentaire

Le principe du rachat de crédit

Le rachat de crédit s’apparente au regroupement de crédit.

C’est la solution proposée par des organismes bancaires ou des établissements de crédit afin de vous permettre de regrouper plusieurs crédits, voire des dettes.

C’est aussi, parfois, une occasion de renégocier des taux anciens et de les réactualiser à la baisse.

Simulez votre rachat de crédit:

Nombre de crédits
Crédit conso
Crédit immo
%
Ans Mois Mensualités

Pourquoi un rachat de crédit ?

A partir d’un rachat de crédit, vous allez trouver une solution à plusieurs problèmes :

  • Vous allez pouvoir baisser vos mensualités!
  • Vous allez pouvoir bénéficier d’un taux plus favorable;
  • Vous allez pouvoir regrouper vos différents crédits vers un seul organisme, avec un taux unique, et mieux comprendre le coût total réel.
  • Vous allez retrouver un équilibre budgétaire plus à même de répondre à vos conditions de revenus.
  • Vous allez pouvoir souscrire à un nouveau crédit

Ainsi, avec un seul organisme, un seul interlocuteur, un seul prêt et un seul taux, à taux fixe, vous maîtrisez mieux votre crédit et, notamment, si vous lui intégrez un crédit renouvelable dont le taux est variable et peut rapidement devenir un puits sans fond.

Les cas de rachat de crédit

Le rachat de crédit vous permet d’inclure tout type de crédit dans un regroupement de crédit :

  • un ou plusieurs crédits immobiliers ;
  • un ou plusieurs crédits à la consommation (prêt auto, prêt personnel, etc.) ;
  • un ou plusieurs crédits renouvelables ;
  • un ou plusieurs découverts bancaires ;
  • une pension alimentaire ;
  • toute autre dette comme emprunt à particulier, etc.

Les exclusions du rachat de crédit

Attention, un rachat de crédit ne prend, cependant, pas en compte toutes les options de dettes que vous pouvez avoir.

Par exemple, dans le cas d’un entrepreneur individuel, il ne sera pas possible d’inclure des retards de paiement vis-à-vis de certains organismes publics, comme la TVA ou l’URSSAF, par exemple. Ils devront faire l’objet d’un prêt de trésorerie à part.

Ne sont pas non plus inclus les crédits aidés (prêt à taux 0%, 1% logement…);

Les risques du rachat de crédit

Certes, le rachat de crédit entraine une baisse des mensualités. Pour autant, il faut être attentif à certains points:

  • Le rachat de crédit allège les mensualités, mais le plus souvent, il augmente la durée de remboursement… ce qui augmente les frais afférents au crédit!
  • Le rachat de crédit concerne au minimum de deux emprunts mais, par expérience, devient réellement intéressant à partir du 3ème.
  • Le rachat de crédit s’accompagne de frais annexes dont il faut tenir compte (frais de dossier, assurance, pénalités de remboursement anticipé…)
  • il n’est pas forcément intéressant d’intégrer ceux qui arrivent en fin de remboursement dans cette opération de rachat de crédit.

La mise en place d’un rachat de crédit

Vous pourrez effectuer un rachat de crédit auprès de tout organisme bancaire ou de crédit, qu’il soit physique ou en ligne.

En contactant l’un de ces organismes, que ce soit la banque chez laquelle vous possédez l’un de ces crédits ou n’importe quelle autre, vous allez pouvoir lui confier votre dossier.

Il prend alors en charge votre dossier au complet et se charge de tous ces rachats.

La simulation du rachat de crédit

Auparavant, le conseiller effectuera une simulation qui vous permettra de connaître précisément les modalités de ce nouveau crédit intégral, aussi bien en termes de valeur, que de TAEG, de remboursement mensuel et de durée.

L’assurance

Une assurance emprunteur sera le plus souvent intégrée, que vous pourrez refuser et négocier par ailleurs, avec une autre assurance, ou remplacer par une garantie suffisante (caution, hypothèque d’un bien dont vous avez déjà l’entière propriété, etc.).

Une durée de remboursement…sur mesure!

Il vous est possible de diminuer vos mensualités afin de les faire mieux coïncider avec vos capacités financières, ce qui aura pour effet de rallonger la durée de remboursement, ou de les augmenter pour raccourcir la durée de remboursement.

Après validation par vos soins, il soldera donc tous les crédits en question en les remboursant, y compris les frais qui peuvent en découler.

A qui s’adresse le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit s’adresse à toutes les personnes majeures, sans autre limite d’âge.

Il s’adresse aussi bien à des propriétaires souhaitant inclure leur crédit immobilier qu’à des locataires dont le loyer grève aussi une partie des frais fixes.

Il peut être proposé à des personnes en activité, en CDI, en CDD ou en intérim, à des fonctionnaires, des commerçants, des artisans, des professions libérales ou à des retraités.

La proposition de rachat de crédit sera calculée selon la situation de chacun, prenant en compte les revenus, les biens, le capital restant dû sur les crédits en cours, mais aussi toutes les dépenses telles que loyer, transport, nourriture, en plus des crédits et des dettes.

Le niveau d’endettement étudié, l’organisme prendra en compte les capacités de remboursement possibles afin de faire la meilleure proposition possible.

Des exemples de taux de rachat de crédit

Voici un exemple des taux de rachat de crédit qui peuvent vous être proposés, d’organismes de crédits comme Younited Credit au plus bas à ceux de Sofinco ou La Banque Postale proches des 6 % :

Durée de remboursement

Mini

Maxi

60 mois

3,30 %

6 %

72 mois

3,30 %

6 %

84 mois

3,70 %

6 %

Taux observés auprès des acteurs, en octobre 2019 – hors promotions

La simulation d’un rachat de crédit

Pour autre exemple, pour un rachat de crédit qui s’élèverait à 20.000 €, vous pourriez, pour un TAEG de l’ordre de 5,75 %, des frais de dossier de 150 € et hors frais d’assurance, pouvoir choisir dans une fourchette qui irait de 218 € / mois pendant 120 mois à 605 €/mois pendant 36 mois, selon vos capacités de remboursement.

Laisser un commentaire